Au sein de Deafi, l’épanouissement professionnel comme personnel des employés constitue un aboutissement avéré. Quotidiennement, il en va autant de l’accompagnement de chaque salarié dans sa montée en compétences que d’une réussite dans la mise en valeur du potentiel d’une nature. Harmoniser le tempérament de l’employé avec la progression de toute son équipe, et plus largement, de celle de Deafi.

A travers le portrait d’Angélique, vidéo-conseillère, nous allons dépeindre le parcours d’une personne entreprenante, allante et résolue, encline aux échanges. Un parcours propre à insuffler de l’inspiration, également pourvoyeur de sens, marqué par une volonté de perfectionnement et par un engagement porteur.

Deafi : Présente dans l’entreprise Deafi depuis plus de 3 ans, tu as pourtant croisé la route de Deafi il y a plus de 10 ans. Peux-tu nous parler de ton parcours ?  

Angélique Blanc : J’ai un parcours assez varié j’ai pu voir et découvrir plein de choses. J’ai d’abord fait un BAC Technologie et comptabilité. J’avais le souhait de poursuivre ce cursus en alternance, cependant à l’époque, la recherche d’entreprise se faisant principalement par téléphone, étant sourde et pratiquant la langue des signes française, je n’ai hélas pas pu continuer. J’ai alors décidé de travailler durant une petite période pour un fast food, cependant je n’étais pas heureuse de travailler là-bas, je sentais un réel manque de communication entre les entendants et moi, donc j’ai décidé de partir. Ensuite, j’ai débuté une formation en alternance pour obtenir un BAC Logistique. A cette occasion, j’ai travaillé pour plusieurs entreprises dans le domaine du retail et du service. Cependant, je travaillais principalement seule, sans pouvoir communiquer aisément avec les employés entendants, cela créait en moi un sentiment d’isolement.

Deafi : Peux-tu nous parler de ton insertion professionnelle ? As-tu trouvé un poste rapidement ?

Angélique Blanc :  Il y a plus de 10 ans, j’ai découvert Deafi, cette entreprise qui recrutait principalement des personnes sourdes. Quand j’ai appris que l’entreprise cherchait à recruter des vidéo-conseillers, j’ai sauté sur l’occasion et j’ai proposé ma candidature. Ils m’ont proposé de faire une formation avec l’AFPA pendant 4 mois pour obtenir le titre professionnel de vidéo-conseiller client et j’ai ensuite été embauchée. J’ai travaillé une année chez Deafi, puis j’ai décidé de partir pour mieux revenir et je travaille ici depuis plus de 3 ans.

Deafi :  Quel est ton quotidien chez Deafi ?

Angélique Blanc :  Mon rôle est d’accompagner au mieux les clients sourds des partenaires accessibles de Deafi. Je les accueille, par webcam ou par chat, je les accompagne, je réponds à leurs questions et leur prodigue des conseils. En parallèle, j’effectue aussi d’autres tâches en lien avec la gestion du back office. J’effectue aussi de la montée en compétences, chez Deafi, il y a vraiment un souhait de pouvoir évoluer en s’améliorant. De plus, je travaille également, comme convenu avec mon superviseur, sur des missions pour améliorer la qualité de service. La qualité est très importante chez Deafi, nous sommes notamment certifiés par l’AFNOR depuis 2015, justement pour la qualité de nos services.

Deafi : Comment souhaites-tu évoluer ?

Angélique Blanc :  Aujourd’hui je suis vidéo-conseillère et j’aime ce poste, pour l’instant cela me suffit, je suis bien à l’aise dans mon travail. J’ai de nouvelles missions, par exemple récemment, j’ai accompagné les nouveaux salariés dans une formation qui dure 4 semaines pour les former aux métiers de la relation client de nos partenaires. Quand ils prennent des appels, je suis à leur côté pour les accompagner. Je m’occupe de leur montée en compétences et je trouve cela très intéressant.
L’esprit d’équipe est très important ici. Mon objectif est d’encourager au mieux mes collègues, d’échanger librement, de les rassurer, les valoriser, bref : de permettre un bel esprit d’équipe ici.
Deafi est une entreprise où l’on peut évoluer, qu’importe notre poste ou notre parcours.

Deafi : Que penses-tu de l’accessibilité au sein de ton entreprise ?

Angélique Blanc :  Chez Deafi, nous sommes 70 salariés, il y a environ 40 personnes sourdes et beaucoup de personnes bilingues français/LSF. Ici, on parle principalement en langue des signes française, il y a même des cours de LSF pour les nouveaux salariés qui ne parlent pas encore la LSF.
Cette accessibilité est un vrai confort puisque je peux communiquer librement avec mes collègues et mes responsables en LSF, qui est ma langue maternelle. Je me sens épanouie aujourd’hui. Cette accessibilité nous permet aussi de partager plus facilement nos connaissances et de monter en compétences. Enfin, je suis heureuse de pouvoir participer à l’accessibilité pour les personnes sourdes ou malentendantes. J’aime accompagner les clients sourds et leur répondre directement en LSF pour qu’ils soient également plus à l’aise. Ici, on est 100% accessible et on rend l’impossible possible.

Vous souhaitez vous aussi exercer l’activité de vidéo-conseiller ? N’attendez plus, candidatez chez Deafi !



Anaëlle Adam – Responsable de la Communication  

Anaelle Adam est responsable de la communication de Deafi Grande passionnée du monde digital et du web 2.0, elle est en charge de toute la communication 360 de l’entreprise, visant à faire briller Deafi auprès de toutes ses cibles. 

Quitterie Ribettes – Conseillère client  

Diplômée en sciences du langage, Quitterie Ribettes a la passion de la langue française et la cultive avec éclectisme. Chez Deafi, elle oriente par courriel des entreprises franciliennes éligibles aux aides financières octroyées en soutien contre la covid 19.