Si Deafi est une entreprise “adaptée” c’est parce que nous sommes convaincus que c’est la meilleure solution pour une relation client efficace. Parler d’excellence à la française pour Deafi est l’occasion d’évoquer les atouts de l’entreprise. L’ensemble de nos salariés sont des experts formés aux métiers de la relation client et sont situés sur 4 sites à Paris, Montreuil, Lille et Lyon. Pionnière dans la relation client adaptée, Deafi démontre qu’il est possible d’atteindre l’excellence aux côtés de personnes en situation de handicap. 

En tant qu’Entreprise Adaptée, Deafi emploie 80% de travailleurs handicapés au sein de son équipe de production. Employant des personnes sourdes ou malentendantes, au sein de l’entreprise, on échange principalement en Langue des Signes Française (LSF). Mais qu’en est-il des autres collaborateurs de Deafi ne pratiquant pas la LSF ?

L’accessibilité chez Deafi

Au cœur de notre métier, nous retrouvons l’accessibilité du fait de notre spécificité dans la mesure où près de 70% de nos salariés sont en situation de handicap et communiquent en Langue des Signes Française (LSF) pour la plupart. Handicapées ou non, vous ne trouverez chez nous que des personnes engagées. Parmi nos collaborateurs, nous retrouvons également des personnes entendantes embauchées pour leur sérieux, leur motivation et leur envie d’accompagner Deafi dans sa croissance. Ce sont des personnes pour qui donner du sens à leur travail est pour beaucoup la raison de leur arrivée chez Deafi. Elles souhaitent contribuer d’une certaine manière à l’évolution de la société. Mais alors, comment passer la barrière de la langue ? 

Aucune inquiétude, Deafi propose, aux employés non familiers de la langue des signes française (LSF), son apprentissage, grâce à des cours hebdomadaires d’une heure. S’il est logique que les équipes de production comprennent la LSF, nous avons souhaité aller beaucoup plus loin en faisant en sorte que toute l’entreprise puisse communiquer. Toutes les semaines, les salariés entendants peuvent assister à un cours de Langue des Signes Française gratuit et sur leur temps de travail. Tous les salariés, quels que soit leur poste, peuvent donc communiquer avec n’importe quel collègue et ainsi sortir du très limité « Bonjour, ça va, oui et toi ». Cette initiative rencontre beaucoup de succès et est plébiscitée par les salariés.

Les avantages de cet apprentissage

Vous vous demandez quels avantages ces collaborateurs tirent-ils à apprendre cette Langue des Signes ? C’est la question que nous avons posée à Quitterie Ribettes, une opératrice engagée et chez Deafi depuis 2 ans. « La LSF m’attirait depuis longtemps. J’ai perçu mon embauche chez Deafi comme un signe : cela a déclenché ma volonté de me plonger dans cet univers. »

Deafi tient à faire découvrir non seulement la Langue des Signes, mais aussi le monde qui vient avec. « Le professeur nous enseigne patiemment la structure et le vocabulaire de cette langue, mais aussi les ‘us et coutumes’ de la communauté sourde. Il fait montre de finesse et de simplicité, également lorsqu’il évoque ses propres origines, indiennes, par exemple. Les sources d’intérêt de ses cours sont multiples.  

Lesdits cours permettent, en particulier, un côtoiement plaisant et un peu plus abouti de nos collègues sourds ou malentendants. S’accoutumer, autant au fonctionnement visuo-gestuel de cette langue qu’aux styles assez variés de chacun des signants, n’est pas inné. Cette communication n’en est certainement pas moins captivante. » explique Quitterie.

L’apprentissage de cette langue leur permet d’être totalement intégrés et immergés dans la culture des salariés Sourds mais également dans la culture de l’entreprise, comme l’explique notre collaboratrice : « Je souligne aussi un autre grand plaisir, qui m’est accessible seulement chez Deafi : celui de sentir que je m’améliore, petit à petit, au contact de mes collègues interprètes, qui répondent à mes interrogations sur la LSF avec passion ».

Des situations insolites peuvent créer un avantage de par la pratique de la Langue des Signes comme le raconte Morgane, notre correspondante des Ressources Humaines :

« Une fois dans le local, il y avait des travaux assez bruyants et je ne parvenais plus à communiquer avec ma collègue. Nous avons basculé en Langue des Signes pour pouvoir continuer à échanger de manière convenable. »

Parfois la découverte de cette langue gestuelle peut susciter une passion, comme pour Quitterie, qui précise « depuis plus de deux ans, en parallèle des cours chez Deafi, je suis une formation en LSF dans un organisme spécialisé à raison de deux heures hebdomadaires – même trois heures, cette année. Je viens d’acquérir le niveau A2.1 du classement CECRL (cadre européen de référence pour les langues). »

Deafi est convaincu que l’initiation à la Langue des Signes pour ses collaborateurs non signants ne peut qu’être bénéfique, aussi bien dans le cadre professionnel que dans le cadre privé. L’assimiliation d’une nouvelle langue est toujours bénéfique et rendrait même les collaborateurs plus tolérants aux autres.

Et vous, la Langue des Signes vous attire-t-elle ? N’attendez plus !

Ludovic Quagliotti, Chargé de formation et d’animation

Ludovic est chargé de formation et d’animation, il accompagne les salariés dans leurs montées en compétences, tout en veillant à ce que Deafi reste leader de son domaine. Les statistiques, les relations clientèles, l’analyses ou les formations, ne lui font pas peur.


Quitterie Ribettes – Conseillère client  

Diplômée en sciences du langage, Quitterie Ribettes a la passion de la langue française et la cultive avec éclectisme. Chez Deafi, elle oriente par courriel des entreprises franciliennes éligibles aux aides financières octroyées en soutien contre la covid 19.